Tel. 04 67 20 46 98 Demande en ligne Rappelez-moi !
menu

Prêt immobilier : stagnation des taux d’intérêts

Le Classé dans : Crédit

Les taux d’intérêts liées aux emprunts immobiliers en haussent depuis ce début d’année 2017 ont pratiquement pas augmenté si ce n’est que leur analyse laisse montrer que de très légère variations.

Taux d’intérêt des crédits immobiliers

Si ce n’est au second mois de l’année 2017, moment ou a été marqué le plus fort de la hausse des taux d’intérêt des crédits immobiliers, depuis à juillet 2017 la courbe des taux d’intérêts moyens laisse apparaître une accentuation allégée fluctuant de 1.34% en janvier 2017 à 1.56% en mai 2017 .

Selon la courbe du baromètre Crédit Logement/CSA l’évolution des taux d’intérêts des emprunts immobiliers laissent apercevoir que la montée des taux en mai 2017 est loin d’être générale, et qu’elle connaît aussi une diminution en fonction de la durée de remboursement du crédit immobilier souscrit. Le baromètre enregistre pour la période d’avril à mai 2017, une baisse de 0.03% pour les crédits à taux fixe sur 25 ans et une réduction de 0.02% et 0.01% concernant les crédits à taux fixe sur 20 ans et 15 ans.

Cette baisse des taux qui touche les durées d’amortissements à long terme, favorise les emprunteurs a pouvoir emprunter plus au meilleur taux tout en étalant leurs remboursements dans le temps pou rune mensualité adaptée à leur capacité de remboursement. Un budget plus important synonyme de plus de pouvoir d’achat.

(source Observatoire Crédit Logement/CSA)

La réaction des acquéreurs face à la hausse des taux

Les particuliers ayant comme projet l’acquisition d’un bien immobilier sont vingt huit pour cent a être susceptibles d’accélérer la mise en place de leur projet immobilier en raison d’une éventuelle hausse des taux d’intérêts dans les mois à venir. Soixante douze pour cent d’entre eux restent indifférents face à la hausse des taux actuelle. Pourtant le taux d’intérêts est un des critères les plus importants pour les emprunteurs français au moment de la souscription d’un crédit immobilier.

Selon l’Observatoire Odoxa-LinXea, il est analysé que le comportement des français ne fait percevoir aucun signe de stress quand à l’empressement de réaliser leur projet immobilier face aux taux d’intérêts actuellement affichés. Pour cause des taux d’intérêts très bas. Alors que le taux moyen actuel est de 1.56%, pour 32% des français, la fourchette qui détermine à partir de quel taux d’intérêts un financement immobilier n’est plus rentable, elle se situe entre de 2 à 4%. Pour 37% des français, un taux d’emprunt supérieur à cinq pour cent est impensable.

(Source les Echos)

Rachat de crédit immobilier au meilleur taux

Dès lors que le taux d’endettement du foyer dépasse les 33%, la demande de renégociation de taux auprès de votre banquier se voit être automatiquement refusée dans la plupart des cas. Bien souvent, la cause est la souscription de plusieurs crédits à la consommation en cumul du crédit immobilier.

De ce fait, le taux d’endettement initialement calculé par votre banquier à hauteur de 33%, avec comme base de calcul les revenus du foyer, se voit littéralement augmenté pouvant dépasser les 70%. La solution à cette problématique est le prêt de rachat de crédit immobilier.

Le rachat de crédit immobilier par Excellia Finance permet aux particulier de regrouper leur crédit immobilier et leurs crédits à la consommation en un seul crédit et à un unique taux de crédit immobilier.

Article publié par le , dans Crédit.

Ce site utilise des cookies afin de réaliser des statistiques d'audience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous déclarez accepter l'utilisation de ces cookies. En savoir plusOK