Tel. 04 67 20 46 98 Demande en ligne Rappelez-moi !
menu

Crédit immobilier : rappel

Le Classé dans : Crédit

L’idée de penser que l’ensemble des financements immobiliers sont identiques et qu’il y a uniquement que le taux d’intérêt débiteur qui fluctue de période en période est totalement faux.

Tous les crédits immobiliers se ressemblent ?

Le panel des produits d’emprunts immobiliers est constitué de nombreux et divers contrats de crédit immobilier. Effectivement, chacun d’entre eux répond à une situation différente. Il existe des crédits immobiliers ajustés pour l’acquisition de la résidence principale, d’autres appropriés pour entreprendre un investissement locatif, ou encore, propre à la réalisation de travaux pour optimiser le confort de vie dans son habitat, etc.

Sans oublier que les caractéristiques des crédits immobiliers octroyés aux emprunteurs, c’est à dire conditions générales et particulières du financement sont définies en fonction du profil des souscripteurs. De ce fait, il est très recommandé de prendre en compte toutes ces particularités afin de faire les choix les plus adaptés pour le financement de son projet immobilier.

Comment déjouer les pièges du crédit immobilier ? Mieux comprendre le fonctionnement du prêt immobilier !

Travaux : crédit immobilier ou à la consommation ?

Le régime du crédit souscrit avec comme objet le financement des travaux pour l’habitation doit en théorie répondre à celui de l’immobilier. Mais dans certains cas, il est parfois préférable de faire au crédit à la consommation pour diverses raisons, comme par exemple dans le cas où la situation nécessite d’obtenir un crédit rapidement. Parce qu’il faut également souligner que la mise en place d’un prêt immobilier est beaucoup plus longue que celle d’un prêt à la consommation.

La règle veut qu’un crédit répond au régime LS2, c’est à dire immobilier, dès qu’une hypothèque est adossée au financement, et/ou que son montant dépasse la somme de 74 999,99 €. Pour tous les autres crédits, c’est à dire dont le montant est inférieur à soixante quinze mille euros, selon la législation du code de la consommation, ils répondent au régime LS1, c’est à dire à la consommation.

En fonction du régime dont dépend le crédit utilisé, alors les conditions du financement diffèrent. Le régime du crédit immobilier est sans aucun doute beaucoup plus avantageux que celui du régime à la consommation. Cela en partie parce qu’il propose des taux d’intérêts largement plus bas que ceux proposés par le crédit à la consommation. Autrement dit, en souscrivant un crédit sous le régime de l’immobilier le coût de l’argent emprunté revient moins cher que sous forme de prêt personnel.

Il faut également préciser que lors du déblocage des fonds d’un crédit immobilier, la majorité du temps le prêteur exige la présentation des factures pour travaux.

Article publié par le , dans Crédit.

Ce site utilise des cookies afin de réaliser des statistiques d'audience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous déclarez accepter l'utilisation de ces cookies. En savoir plusOK