Tel. 04 67 20 46 98 Demande en ligne Rappelez-moi !
menu

Comment déjouer les pièges du crédit immobilier ?

Ça y est ! Vous avez pris la décision de faire l’acquisition d’un bien immobilier à titre d’usage d’habitation comme résidence principale, ou à titre d’investissement pour percevoir à long terme un revenu complémentaire de type foncier issue des loyers encaissés ? Ou encore dans l’optique de réaliser des travaux pour l’amélioration de votre habitat ?

Toutes les idées sus-mentionnées nécessite un financement pour leur réalisation. Le crédit immobilier est le plus adapté pour financer ses types de projets. Cependant, il faut être prudent pour pouvoir déjouer les pièges du crédit immobilier !

Le crédit immobilier, arme de séduction

Il faut savoir que les organismes bancaires ont comme produit d’appel le crédit immobilier pour attirer de nouveaux clients dans leur établissement. Une stratégie profitant à l’organisme bancaire lui permettant un triage en amont, et cela tout en fonction du bénéfice potentiel par client.

Les critères d’éligibilités mis en place sont généralement le montant des revenus du foyer et la capacité du montant que peut potentiellement épargner le(s) client(s). Bien entendu, la domiciliation des salaires est obligatoire, et aussi la mis en place d’une ou plusieurs épargnes programmées.

Ou encore la souscription à divers produits comme l’assurance habitation, auto, ou le crédit à la consommation, etc.  Cela se traduit par obtenir le meilleur taux d’intérêt pour le financement de son crédit immobilier en contre partie de souscrire sur du long terme à divers services proposés par l’établissement bancaire.

Une formule rentable pour les caisses de la banque !

Faire jouer la concurrence pour son crédit

Quand un compte bancaire est ouvert pour la mise en place d’un crédit immobilier, c’est que  le profil financier des emprunteurs est rentable grâce à sa capacité de rembourser le prêt, à consommer des services payants comme la carte bancaire, etc. A l’inverse, le financement du prêt immobilier est refusé en amont, et l’ouverture de compte n’a pas lieu. Si le client est rentable, alors il peut se payer le luxe de faire jouer la concurrence.

Afin d’être conseillé au mieux sur le montage financier le plus avantageux, et le plus adapté à votre projet immobilier, il est recommandé de faire appel à un courtier. Ce n’est pas forcément la banque actuelle du/des client(s) qui fera la meilleure proposition de refinancement au meilleur coût. Alors, il faut faire jouer la concurrence. C’est à dire entreprendre la démarche fastidieuse de taper aux portes de toutes les banques pour obtenir le meilleur taux d’intérêt.

Le courtier est un intermédiaire en opérations de banque et services de paiement (IOBSP) qui connaît tous les aspects de la négociation de prêt immobilier et, il est un véritable guide pour obtenir un rachat de prêts. Il intervient en représentant le dossier de financement de ses clients auprès de tous les plus grands établissements bancaires du marché. En d’autre terme, il fait jouer la concurrence pour ses clients emprunteurs et fait le choix de la banque ou organisme financier qui fait la proposition de  financement la plus avantageuse en terme de taux, etc.

Ce site utilise des cookies afin de réaliser des statistiques d'audience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous déclarez accepter l'utilisation de ces cookies. En savoir plusOK