Demande en ligne Rappelez-moi !
menu

8 conseils à appliquer après une opération de restructuration de prêts

Le Classé dans : Rachat de crédit

Une quantité importante d’informations est publiée sur le site excellia-finance.fr. Des explications à propos du rachat de crédit sous tous ses aspects ! Cependant, il serait bénéfique d’avoir une synthèse des actions et des conseils concrets pour une gestion budgétaire équilibrée.

Découvrez les 8 conseils Excellia Finance à appliquer après une opération de restructuration de prêts !

          1. Organiser la gestion du budget et honorez tous les prélèvements sur compte 
            Cela pour éviter des rejets de prélèvements accompagnés de frais bancaires, ainsi qu’un fichage à la Banque de France pour incidents de paiement.
          2. Mettre en place une épargne programmée
            Il est recommandé de mettre en place une épargne programmée afin de vous permettre la constitution d’un pécule de sécurité. En cas de dépenses exceptionnelles, il vous sera un confortable matelas financier et vous évitera de faire appel au crédit.
          3. Veillez à conserver un taux d’endettement raisonnable
            C’est en veillant à un taux d’endettement stable du foyer, que les rentrées et sorties d’argent se feront en toute fluidité. Il faut commencer à s’inquiéter dès que ce dernier dépasse les 40%. Cependant, un taux d’endettement plus important peut être maîtrisé à condition d’un revenu foyer important.
          4. Conservez qu’un seul compte bancaire
            Après une opération de regroupement de crédits, il est fortement conseillé de clôturer tous les comptes bancaires sans utilité concrète. Seul un compte bancaire doit être ouvert, cela suffit amplement pour la bonne gestion du budget. Sur une période de 12 mois, une réelle économie des frais de gestion pour compte est réalisée.
          5. Stoppez l’utilisation des crédits renouvelables
            Mieux vaut éviter l’utilisation des crédits renouvelables qui font que dégrader la bonne santé des comptes bancaires. Une solution de facilité qui accentue l’endettement du ménage. Piocher d’une réserve d’argent à une autre pour faire face aux charges du foyer mène droit au surendettement !
          6. Utilisation fréquente du découvert bancaire = danger !
            Utiliser trop fréquemment le découvert bancaire autorisé signifie avoir des difficultés financières à boucler les fins de mois. Il existe deux raisons, soit il s’agit de dépenses quotidiennes dont la récurrence ne tient qu’à vous. Alors, il est conseillé de stopper ses dépenses intempestives. Soit il s’agit de crédits souscrits après votre opération de regroupement de crédits, et dans ce cas là, vous pouvez tenter d’effectuer un rachat de rachat de crédits.
          7. Avoir une vision globale de la gestion de son budget
            Gérer son budget mensuel nécessite d’avoir un vision globale des entrées et des sorties d’argent fluctuant sur votre compte bancaire. Une vision linéaire stérile, qui consiste à traiter les mouvements financiers l’un après l’autre, le jour, le jour, mène le foyer droit vers un endettement excessif certain. D’autant plus, si la présence d’épargne est inexistante.
          8. Investir dans un projet immobilier
            En diminuant les charges mensuelles de crédits en cours de remboursement, la restructuration de prêts donne droit à une baisse du taux d’endettement du foyer. Selon la nature des emprunts regroupés et l’étalement des dettes, le gain sur opération peut atteindre 60%. Une baisse qui peut permettre la réalisation d’un prêt immobilier au meilleur taux grâce à un profil emprunteur meilleur.

Une opération de rachat de crédits offre la possibilité aux emprunteurs de repenser la gestion de leur budget. Il est question d’entreprendre une refonte partiel ou total de tous ses crédits. Selon les situations financières rencontrées lors de l’instruction des dossiers clients, la consolidation de prêts peut avoir plusieurs effets.

Article publié par le , dans Rachat de crédit.

Ce site utilise des cookies afin de réaliser des statistiques d'audience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous déclarez accepter l'utilisation de ces cookies. En savoir plusOK