Rachat de crédit Prêt immobilier
menu

Frais bancaires une augmentation inévitable en 2017

Le Classé dans : Banque

La tendance est à la hausse des prix au sein des banques françaises. Depuis 2015, ces établissements financiers élèvent progressivement leurs tarifs. Notons toutefois que cette augmentation ne concerne que quelques services : la tenue des comptes, les retraits déplacés et les frais des cartes.

La tenue des comptes

La gestion des comptes bancaire deviendra beaucoup plus chère en 2017. D’après le cabinet Sémaphore, les prix pourraient grimper jusqu’à 50 % de plus dans plusieurs établissements en France. Des cas plus graves sont même à envisager. Pour La Banque Postale, les frais de tenue de compte doubleront d’ici l’année 2017 allant de 6,2 à 12 euros par an.

A l’instar de la Banque Populaire Rives de Paris, les établissements financiers qui proposent ce service gratuitement pourraient même commencer à le facturer à leur clientèle. Sachez entre autres que les banques en ligne sont également concernées par cette hausse des prix.

Les retrais déplacés gratuits

Jusque-là, les banques autorisaient leur client à retirer 5 ou 6 fois leur argent sur les guichets automatiques des établissements concurrents. A partir de la 6 ou 7eme fois, des frais de 1 euro sont facturés sur chaque opération.

Cette pratique deviendra sûrement moins courante pour l’année 2017. Les banques comme Crédit Agricole ou La Banque Postale proposeront moins de retraits déplacés gratuits à leur clientèle.

Les frais des cartes de paiement

Bien que l’augmentation soit plus équilibrée, les établissements financiers vont également taxer plus d’argent sur l’utilisation des cartes bancaires. D’après les experts, les prix pourraient avoisiner les 2 euros par an.

Les frais de carte représentent des intérêts additionnels pour les établissements financiers. Afin de garantir la pérennité de ce service, les banques poussent leur clientèle à adopter les cartes à débit différé. Ces cartes de crédit sont en effet plus onéreuses du point de vue facturation.

Article publié par le , dans Banque.

Ce site utilise des cookies afin de réaliser des statistiques d'audience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous déclarez accepter l'utilisation de ces cookies. En savoir plusOK