Rachat de crédit Prêt immobilier
menu

Comprendre les différents aspects du crédit à la consommation

Le Classé dans : Consommation, Crédit

En 2016, il est fort de constater que l’utilisation du crédit à la consommation par les ménages français est en constante évolution depuis de très nombreuses années.

Les chiffres démontrent que les ménages français s’endettent tout à bord en faisant appel au financement du crédit immobilier pour l’acquisition de leur résidence principale. Cependant, les français sont de plus en plus nombreux à augmenter le taux d’endettement de leur foyer en souscrivant à des contrats de nature crédit à la consommation.

L’endettement des ménages par le financement à crédit

D’après la source UFC-QUE Choisir, association pour les consommateurs, selon une enquête établie en 2007 à propos du « surendettement des particuliers« , plus de la moitié des ménages français 52% (soit 12.5 million de ménages environ) possédaient au moins un crédit.

Ce panel de ménages français était composé de 18.8% des ménages avec en cours de remboursement essentiellement que des crédits immobiliers, de 11.8% disposant de 50% de prêt à la consommation et 50% d’emprunt immobilier, et de 21.4% ne disposaient que des crédits à la consommation. Dont 23% d’entre eux débiteurs d’un prêt immobilier étaient des accédants à la propriété.

Ainsi le constat était que 33% des ménages étaient endettés pour cause de souscription de crédit consommation aux caractéristiques de (hors découvert bancaire autorisé) :

  • Prêt personnel divers
  • Crédit travaux
  • Crédits renouvelables
  • Crédit auto neuve ou occasion
  • Emprunt à la consommation non affecté à une dépense précise

Cependant, il a été fortement constaté que le comportement des consommateurs français a bien changé de 2008 à 2015 pendant la traversée de la crise qui a totalement bouleversée la consommation des ménages français.

Selon le vingt huitième rapport annuel de l’Observatoire des Crédits aux Ménages la part des ménages en France en possession d’au moins un crédit en 2015 étaient de 46.5%, soit une baisse de 5.5% sur ces huit dernières années!

Il est noté une hausse de 1.7% pour les ménages détenant que des financements immobilier pour atteindre 20.5%. Les foyers avec une part de crédit conso et créance immo mixte a diminué de 2.1% pour se stabiliser à 9.7%. Quant à ceux qui détiennent que des créances à la consommation a nettement chuté pour représenter 16.3%, soit une baisse conséquente de 5.1%. La part des accédants à la propriété est restée stable.

Le constat est que la distribution des crédits à la consommation sous toutes ses formes à brusquement diminuée.

Source enquête UFC-QUE Choisir présenté par P.Crosemarie et l’Observatoire des crédits aux ménages 28ème rapport annuel 2015 présenté par Michel Mouillart.

Article publié par le , dans Consommation, Crédit.

Ce site utilise des cookies afin de réaliser des statistiques d'audience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous déclarez accepter l'utilisation de ces cookies. En savoir plusOK