Rachat de crédit Prêt immobilier
menu

La couverture assurance emprunteur

Le Classé dans : Assurance

Souscrire à une couverture d’assurance emprunteur n’est pas une obligation ; cependant, l’établissement prêteur a pour habitude d’en exiger la souscription pour se prémunir des risques d’invalidité et de décès du débiteur.

L’emprunteur est en droit de choisir un contrat de l’assureur de son choix (délégation externe) sans être pour autant obligé de prendre celui proposé par son futur créancier (assurance groupe).

Délégation assurance

L’époque où l’emprunteur avait pour obligation d’accepter l’assurance proposée par la banque est révolue. Selon la Loi Lagarde, le souscripteur d’un emprunt bancaire est en droit de faire jouer la concurrence en choisissant librement son contrat d’assurance.

La police d’assurance de prêt immobilier sera ainsi déléguée à un assureur autre que celui choisi par le financeur. D’où cette appellation « délégation d’assurance » ou contrat individuel. L’idée c’est de trouver une protection assurance proposant des garanties équivalentes à celle de la banque, mais dont les cotisations sont moins chères et financièrement plus avantageuses.

À la différence du rachat de crédit, non seulement l’assurance emprunteur externe permet de baisser les mensualités, mais elle réduit également le montant des créances.

Renégocier sa couverture assurance emprunteur

La couverture assurance emprunteur peut alourdir de façon significative le côté d’un prêt bancaire. En général, elle représente environ 25 % de la dette à payer. Ce sera donc mieux si l’on trouve un moyen de la faire baisser. Et la loi sur les crédits bancaires permet bel et bien cette renégociation d’assurance.

Le constat montre qu’il n’est pas rare de trouver des emprunteurs qui parviennent à diviser par deux leurs cotisations en ayant ce réflexe radin. Cet acte de renégociation peut prendre deux formes différentes : renégociation avec l’établissement de crédit initial ou changement d’assureur.

Dans ce second cas, le client est appelé à adopter une adhésion auprès d’une compagnie extérieure. Celle-ci est souvent la solution la plus efficace, surtout si l’on se fait aider par un courtier spécialisé en crédit et assurance.

Article publié par le , dans Assurance.

Ce site utilise des cookies afin de réaliser des statistiques d'audience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous déclarez accepter l'utilisation de ces cookies. En savoir plusOK