Tel. 04 67 20 46 98 Demande en ligne Rappelez-moi !
menu

Rachat de crédit immobilier : Comment comparer les offres

Le Classé dans : Rachat de crédit

Dans un contexte de plus en plus propice au financement par emprunt, les taux d’intérêt de crédits étant particulièrement bas depuis 3 ans, il est courant d’envisager le rachat des encours d’emprunt par un nouvel organisme pour bénéficier de la baisse des taux.

Alors que le taux d’intérêt moyen d’un financement sur vingt ans était de 3.20% en juin 2013, à fin mai 2015 le taux d’intérêt moyen d’emprunt sur 20 ans est de 2.20% soit une baisse d’1 point en l’espace de 2 ans. C’est donc bien évidemment le moment propice pour étudier le rachat de son emprunt immobilier.

Si il est fort probable que vous obteniez une offre financière plus intéressante que vos conditions d’emprunt actuelles, la comparaison ne s’arrête pas là. Nous tenterons de vous donner les clés indispensables à une comparaison intégrale des nouvelles propositions qui vous sont faites.

Assurance: la couverture des aléas et son coût

Dans une démarche de rachat de crédit immobilier par la concurrence, assurer les risques de la vie estr un élément indispensable à ne pas négliger.

En effet, la couverture assurance rachat de credit obligatoire ,non!!! Mais il ne faut pas manquer de souligner qu’elle permet d’éviter des situations difficiles en cas de baisse des revenus du foyer lié à un aléas. Il faut veiller à conserver les mêmes garanties que pour le prêt initial sauf si la situation des emprunteurs a changé depuis la mise en place du crédit.

Par exemple, en cas de changement de statut de l’un des deux emprunteurs: M. était auparavant salarié du secteur privé et il est désormais fonctionnaire ou bien si l’emprunteur est à la retraite lors de sa démarche de rachat de crédit. Dans le premier cas, si l’emprunteur bénéficiait d’une couverture assurance Perte d’Emploi, alors celle-ci n’est plus utile compte tenu de son nouveau statut. Dans le deuxième cas, les couvertures Perte d’Emploi et Incapacité Temporaire de Travail (ITT) n’ont plus d’objet, puisque il n’est plus en activité.

Hormis certains changements de situation, il convient donc de conserver des couvertures similaires voir de les renforcer. En effet, le regroupement de prêt immobilier a pour finalité de diminuer le coût de l’emprunt par le biais de meilleures conditions financières. L’économie réalisée sur la durée ou sur la mensualité peut donc être affectée à un accroissement des garanties accidents de la vie.

Enfin, avant d’entamer un projet de rachat de prêt par la concurrence, il est important de faire le point sur votre état de santé. Si des pathologies ou problématiques de santé sont intervenues depuis la mise en place du prêt, alors celles-ci peuvent avoir une incidence sur le gain effectif de votre rachat de crédit voire sa faisabilité. Effectivement, lors du rassemblement de prêts, vous allez être soumis à un questionnaire médical qui tient compte de votre situation médicale actuelle (au moment du rachat de prêt).

En cas de particularité, la compagnie d’assurance pourra refuser la prise en charge ou appliquer une surprime (augmentation de la cotisation mensuelle d’assurance pour l’assuré).

Afin de comparer le coût de l’assurance, il est intéressant de se référer au coefficient mensuel. Ce coefficient d’assurance est exprimé par rapport à la mensualité d’emprunt. De plus, certaines propositions bancaires reprennent le coût total de l’assurance sur toute la durée du crédit.

Rachat de crédit: le coût de la nouvelle relation bancaire

En effet, le regroupement de prêt immobilier a pour finalité de diminuer le coût de l’emprunt par le biais de meilleures conditions financières. L’économie réalisée sur la durée ou sur la mensualité peut donc être affectée à un accroissement des garanties accidents de la vie.

Il s’avère aussi très utile de comparer le prix des services bancaires. Le plus souvent, la banque qui vous fait une proposition de rachat de crédit demande la domiciliation des revenus comme contre-partie. Ce qui sous-entend de devenir client à titre principal.

La majorité des banques proposent un « package » de services avec une cotisation mensuelle. C’est un élément à prendre en compte pour comparer deux propositions.

Le rachat de prêt par un nouvel établissement bancaire doit donc être étudié de façon globale. Pour être vraiment gagnant sur cette opération, il est indispensable de considérer la proposition dans sa globalité et pas uniquement à travers un taux d’intérêt.

Article publié par le , dans Rachat de crédit.

Ce site utilise des cookies afin de réaliser des statistiques d'audience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous déclarez accepter l'utilisation de ces cookies. En savoir plusOK