alert Excellia Finance ne fait pas de démarchage téléphonique ! Demande en ligne Rappelez-moi !
menu

Frais bancaire de tenue de compte : ce qu’il faut savoir !

Le Classé dans : Banque

Si certaines banques les ont déjà mis en pratique au cours de l’année 2015, les frais de tenue de comptes bancaires s’élargissent à 80% des établissements financiers. Le coût de ces pénalités s’élèvent entre 1 euros/mois à 3 euros/mois et par compte.

En tant que clients, il est cohérent de se demander en quoi ces frais sont-ils justifier? Lorsqu’on fait le calcul du coût des services bancaires, bien souvent on se rend compte qu’ils sont bien lourds alors qu’on a de moins en moins besoin de son banquier avec le développement des services bancaires en ligne. Les opérations courantes peuvent facilement être réalisés en ligne, tout comme les crédits à la consommation qui sont de plus en plus souscrits directement en ligne grâce à la signature numérique. C’est donc dans un contexte de dématérialisation de la relation bancaire, que les banques mettent en oeuvre cette nouvelle politique tarifaire.

Il est possible d’éviter cette charge supplémentaire. Tout d’abord, le transfert de compte courant vers une banque en ligne permet de faire de belles économies tout en évitant de payer les frais liés à la tenue de compte.

C’est une opportunité pour l’ensemble des usagers qui « consomme leur banque » principalement en ligne. Seul bémol, l’ouverture de compte est soumis à une condition de domiciliation de revenus (entre 1500 et 2200 euros).

En cas de non éligibilité aux banques en ligne ou si l’utilisation des services bancaires par internet n’est pas adaptée, il est possible d’envoyer un courrier de réclamation à votre agence bancaire avec accusé de réception. Ce courrier devra se référer à l’article L312 1-1 du Code Monétaire Financier qui encadre les tarifs bancaires et leurs augmentations.

Enfin, pour éviter de payer plusieurs fois des frais de tenue de comptes bancaires, il peut être nécessaire de faire le tri et de supprimer les doublons liés à la multiplication des comptes chèques.

Le recours au rachat de crédits est dans ce cas la solution adéquate. Le but est de regrouper l’ensemble de vos encours dans un seul établissement et avec un unique prélèvement, ce qui a pour effet de limiter les frais bancaires.

Article publié par le , dans Banque.

Ce site utilise des cookies afin de réaliser des statistiques d'audience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous déclarez accepter l'utilisation de ces cookies. En savoir plusOK